Toute l'actualité

Partager cette page

L'académie de Toulouse et Airbus invitent les jeunes filles à s'orienter vers la filière aéronautique
L'actu

Les « Elles du Futur » et « Féminisons les métiers de l'aéronautique » sont deux événements majeurs pour favoriser la féminisation des métiers de l'industrie aéronautique, favoriser la diversification des orientations professionnelles, sensibiliser les jeunes filles sur leurs choix d'orientation et valoriser plus de mixité.

Elles du futurLe 24 mars, Airbus a organisé les « Elles du Futur » en partenariat avec l'académie de Toulouse.
Quelque 80 collégiennes de 4ème issues des réseaux d'éducation prioritaire et de milieu rural étaient accueillies au sein d'Airbus pendant une journée, pour visiter les sites de production, et surtout échanger avec des ouvrières, techniciennes, et ingénieures d'Airbus.

De même le 31 mars, Airbus a participé à « Féminisons les métiers de l'aéronautique » en partenariat avec l'association, Airemploi. Une vingtaine de filles des lycées Stéphane Hessel et Raymond Naves ont été invitées pendant une journée où des marraines Airbus ont présenté en petits groupes, leur poste de travail, échangé sur leurs parcours professionnel, sur leurs expériences précédentes et les métiers potentiels.

L'objectif est de promouvoir les métiers de l'industrie aéronautique auprès des collégiennes et lycéennes de l'académie et de favoriser ainsi la diversification des orientations professionnelles. C'est aussi l'occasion de susciter des vocations, de montrer que les métiers de l'aéronautique leur sont ouverts et représentent des opportunités de carrière envisageables.





AirbusMarine, 17 ans, en terminale S-SI, Science de l'Ingénieur, au lycée Stéphane Hessel de Toulouse veut débuter des études supérieures scientifiques et techniques l'année prochaine.
« Je me suis orientée vers S car je recherchais plus de trucs palpables. Je voulais appliquer des choses réelles qui me paraissaient plus importantes. Après le collège, j'ai participé à « féminisons les métiers » chez Airbus et j'ai fait des rencontres qui m'ont donné envie de rejoindre S-SI. Je n'ai pas d'idée précise du métier que je voudrais faire plus tard, mais j'aimerais faire une prépa scientifique, physique, chimie et sciences de l'ingénieur. Je ne me vois pas faire autre chose » a-t-elle ajouté.

Partager cette page