Toute l'actualité

Partager cette page

Le Président inaugure la cité scolaire de Luzech dans le Lot
L'actu

Jeudi 20 avril, François Hollande, président de la République, était dans le Lot en présence d'Hélène Bernard, rectrice de l'académie de Toulouse, de Serge Rigal, président du Conseil Départemental du Lot, et de Gérard Alazard, maire de Luzech, afin d'inaugurer la nouvelle cité scolaire de Luzech rassemblant une école primaire (maternelle et élémentaire), un collège, un CDI, ainsi qu'un restaurant scolaire.

Arrivé en début d'après-midi à l'école, le président est venu à la rencontre de sa directrice Peggy Pabois et des élèves d'une classe de CE2/CM1 avec lesquels il s'est entretenu quelques minutes sur ses missions de président de la République, et sur la fin de son mandat. Après une immersion dans une classe de MS/GS (moyenne section/ grande section) où il a observé divers ateliers : dénombrement, phonologie et graphisme, François Hollande s'est rendu au collège l'Impernal.

Visite présidentielle à la cité scolaire de Luzech    Visite présidentielle à la cité scolaire de Luzech

Accueilli par Vincent Cubaynes, le principal du collège, le président y a tout d'abord visité le CDI puis a assisté à un cours d'espagnol en 6e bilangue puis à un cours de SVT (Sciences de la vie et de la terre) dédié à la manipulation de déjections de chouettes.
Très à l'écoute et disponible pour répondre aux questions des élèves, François Hollande a ensuite dévoilé la plaque inaugurale de la cité scolaire puis a prononcé un discours où il se félicitait en premier lieu de la vitalité de ce territoire dit rural, mais aussi de la qualité des installations de cette nouvelle cité scolaire à la fois moderne et à taille humaine, propice à la réussite des jeunes.

La nouvelle cité scolaire de Luzech : un lieu moderne et atypique

Deux collectivités, un projet commun
Le projet de cité scolaire de Luzech est le résultat d'une réflexion commune entre la ville de Luzech et le Département du Lot. En raison du caractère inondable du collège de l'Impernal, le Département, responsable des collèges publics lotois, avait choisi de construire un nouveau collège à Luzech. En effet, après expertise, les rénovations et extensions du collège de l'Impernal s'avéraient extrêmement coûteuses et dépassaient le coût d'un bâtiment neuf.
Dès lors, la ville de Luzech, confrontée à la même problématique, s'est associée au projet du Département et a décidé la reconstruction de ses écoles (maternelle et élémentaire) sur le même site que celui du collège. Ce fut la naissance d'un projet ambitieux, celui de la future cité scolaire de Luzech. Une construction permettant la mutualisation des espaces et des moyens a été actée en 2011 par le Département du Lot et la ville de Luzech.

L'organisation de la cité scolaire
Aujourd'hui, la cité scolaire avec plus de 300 élèves au collège et près de 160 à l'école primaire, s'étend sur 6 000 m², à un endroit stratégique car à proximité des équipements sportifs de la ville, tels que le stade de la Douve et la piscine.
Toitures végétalisées, récupération d'eau de pluie et des déchets, sondes géothermiques, pompe à chaleur, panneaux photovoltaïques, la cité scolaire est respectueuse de l'environnement.

De grandes parois en bois, des soubassements en calcaire, des lignes métalliques et de vastes ouvertures en verre, la cité scolaire est un bâtiment moderne et lumineux. Le collège héberge une grande pièce polyvalente, des salles de musique, d'arts plastiques et d'études au rez-de-chaussée, en plus de la vie scolaire. Deux extensions ont également été aménagées pour prévoir l'arrivée de collégiens supplémentaires dans les années à venir. Un bel escalier en bois emmène à l'étage, où se trouve le CDI et les salles d'enseignements, reliées entre elles par de longs couloirs aux plafonds noirs mais ouverts sur l'extérieur grâce à de larges baies vitrées laissant apprécier un patio fleuri.

L'opposition constante entre le ton sombre intérieur, murs gris et plafonds noirs, et la verdure extérieure rend l'endroit inhabituel. Un choix défendu par le président du cabinet LCR architectes, qui a imaginé la cité, Xavier Ratynski : «Nous préférons que la couleur vienne du vivant, du mobilier» explique-t-il.

L'autre aile de l'établissement est composée d'un réfectoire de 200 m² et du groupe scolaire (maternelle + primaire).

De l'art dans la cité
Cité scolaire de Luzech L'artiste parisien Benoît Broisat a élaboré le projet du 1 % artistique. Son œuvre s'intitule «Pagan Poetry». Composée de deux éléments, elle est installée sur le parvis. Il s'agit d'une sculpture géométrique, la «météorite», métaphore de la connaissance, elle se veut être un point de repère. Le second élément est «le trésor», une urne de verre dans laquelle se trouve des reproductions miniatures de la météorite. Chaque élève qui aura fréquenté l'établissement emportera avec lui une miniature. Il emportera donc avec lui un souvenir de ces années d'enfance et une partie de la cité scolaire.

Partager cette page