Espace professionnel

Partager cette page

Comment devenir auxiliaire de vie scolaire (AESH) ?

Les finalités d'intervention de l'AESH

Les accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) apportent une aide humaine qui répond à des besoins particuliers de l’élève liés à des déficiences motrices, sensorielles, intellectuelles, psychiques ou à une maladie invalidante. L’AVS contribue à la réalisation du PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) de l’élève. Il permet notamment à l’élève de développer sa capacité d’autonomie, de communication et d’expression.

La décision d’accompagnement est prise, suite à la demande de la famille, par la Commission des Droits et de l’Autonomie installée à la Maison Départementale des Personnes Handicapées du département. La CDA se prononce sur la nature de l’aide (individuelle  ou mutualisée, accompagnement matériel, pédagogique, social..., la quotité horaire).

Les modalités d’intervention de l’AESH

1) L'AESH exerçant une aide individuelle ou mutualisée peut être amené à effectuer quatre types d'activités :

  • Des interventions dans la classe définies en concertation avec l’enseignant (aide pour écrire ou manipuler le matériel dont l’élève a besoin) ou en dehors des temps d’enseignement (interclasses, repas, ...). L’AESH peut aider à l’installation matérielle de l’élève au sein de la classe (postes informatiques, aides techniques diverses, ...), une aide pratique, rapide et discrète permettant à l’élève de trouver la disponibilité nécessaire à sa participation aux activités de la classe. Il peut également s’agir d’une aide aux tâches scolaires lorsque l’élève handicapé rencontre des difficultés pour réaliser, dans des conditions habituelles d’efficacité et de rapidité, les tâches qui lui sont confiées.

  • Des participations aux sorties de classes occasionnelles ou régulières : en lui apportant l’aide nécessaire dans tous les actes qu’il ne peut réaliser seul, l’AESH permet à l’élève d’être intégré dans toutes les activités qui enrichissent les apprentissages scolaires. Sa présence permettra également que l’élève ne soit pas exclu des activités physiques et sportives, dès lors que l’accessibilité des aires de sports est effective.

  • L’accomplissement de gestes techniques ne requérant pas une qualification médicale ou paramédicale particulière constitue une aide à l’élève. Cet aspect important des fonctions de l’AESH exige que soit assurée une formation à certains gestes d’hygiène ou à certaines manipulations, ne requérant pas de qualification médicale.

  • Une collaboration au suivi des projets  personnalisés de scolarisation de l’élève (réunions d’élaboration ou de régulation du projet personnalisé de l’élève, participation aux rencontres avec la famille, réunion de l’équipe éducative, ...).

2) Les dispositifs spécialisés peuvent recevoir l’aide d’un AESH exerçant une aide collective :

  • les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) : ULIS-école en école maternelle ou élémentaire,
  • les ULIS-collège, ULIS-lycée en collège ou lycée.

Les modalités de recrutement des AESH

Le décret n° 2014-724 du 27 juin 2014 relatif aux conditions de recrutement et d'emploi des accompagnants des élèves en situation de handicap, puis la circulaire n° 2014-083 du 8 juillet 2014, précise le statut des AESH.
La professionnalisation des personnels chargés d'accompagner les élèves en situation de handicap justifie l'exigence d'une qualification spécifique.
Par conséquent, les candidats aux fonctions d'AESH doivent être titulaires d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne.
Actuellement, il s'agit principalement des diplômes suivants : diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale, diplôme d'État d'aide médico-psychologique ou mention complémentaire aide à domicile.
Le décret n°2016-74 du 29 janvier 2016 relatif au diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (DEAES) modifie le code de l'action sociale et des familles et crée un nouveau diplôme en remplacement du diplôme d'État d'auxiliaire de vie sociale et du diplôme d'État d'aide médico-psychologique.

Peuvent être dispensées de la condition de diplôme les personnes ayant exercé pendant au moins deux ans des fonctions d'aide à l'inclusion scolaire des élèves en situation de handicap.
Cette dispense concerne notamment les personnes recrutées par contrat unique d'insertion - contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE) transformés depuis le 19 février 2018 en Parcours Emploi Compétences (PEC).
Les parcours emploi compétence renvoient au cadre juridique des CUI-CAE.

Les candidats aux missions d'AESH peuvent s'inscrire sur  SIATEN et transmettre leur candidature (CV et lettre de motivation) aux Directions des services départementaux de l'éducation nationale de leur département (ia09@ac-toulouse.fr, par exemple pour le département de l'Ariège).

L'AESH dans les DSDEN

DSDEN de la Haute-Garonne

DSDEN de l'Aveyron

DSDEN des Hautes-Pyrénées

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France

C'est pratique

Calendrier scolaire

 

Découvrez nos services en ligne

 

le handicap, tous concernés
Le handicap

 

DISPOSITIF VIGIPIRATE

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

 

Nous contacter

Vous avez une question ? Contactez-nous