Toute l'actualité

Partager cette page

Parcoursup, poursuite de la phase complémentaire jusqu'au 21 septembre
L'actu

La phase complémentaire permet à tous les candidats sans proposition d'admission sur Parcoursup de formuler jusqu'au 21 septembre, des nouveaux vœux et de candidater à des formations disposant encore de places libres sur la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur.

Consultez les places vacantes au 21 septembre dans l'académie de Toulouse

Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Toulouse se félicite de la forte mobilisation des personnels du SAIO et de la coordination inter services au bénéfice de l'orientation des jeunes de l'académie.

Dans l'académie de Toulouse, l'immense majorité des candidats a trouvé sa place pour la rentrée 2018.
Sur 34 400 candidats ayant formulé au moins un voeu sur Parcoursup, 1 152 ont saisi la commission académique.
Grâce à une équipe dédiée à Parcoursup depuis mi-mai et durant tout l'été à raison de 6 heures par jour, de nombreux jeunes ont été accompagnés et conseillés personnellement. À noter que 160 places supplémentaires ont également été ouvertes en BTS, ainsi que 1200 places à l'université.

CAES du 31 août 2018   CAES du 31 août 2018

CAES du 31 août 2018, présidée par Anne Bisagni-Faure, rectrice de l'académie de Toulouse, chancelière des universités.

La CAES, un accompagnement personnalisé pour tous les candidats en attente d'une proposition 

Avec Parcoursup, chaque recteur accompagne les candidats sans proposition d'admission. Cet accompagnement a été proposé à l'ensemble des candidats concernés : il se traduit par un travail approfondi avec le candidat, afin d'identifier, à partir de son projet et de ses vœux, les propositions de poursuite d'études dans l'enseignement supérieur qui pourraient lui être faites. La rectrice procède ensuite à l'inscription avec l'accord du candidat.

Avec la loi ORE, cet accompagnement inédit associe autour de la rectrice et de ses services, les acteurs, publics et privés de l'enseignement supérieur : proviseurs responsables de BTS ou de CPGE, directeurs d'IUT, présidents d'universités. C'est cette communauté d'acteurs qui accompagne les candidats.

Logo ParcoursupDeux publics sont concernés par le travail de ces commissions rectorales : 

- À titre principal, les jeunes sans proposition d'admission. Ceux qui avaient été refusés sur toutes leurs demandes en filières sélectives ou ceux qui sont restés en attente ont été sollicités à plusieurs reprises via notamment leurs messageries personnelles Parcoursup pour leur proposer un accompagnement.
Nous entretenons avec eux un échange pour leur proposer des solutions, maintenir le contact qui peut être téléphonique ou par mail. Des rendez-vous avec des professionnels de l'orientation sont proposés lorsqu'un travail sur le projet s'impose. Evidemment, le contact s'intensifie en cette période de pré-rentrée pour trouver une solution à chacun de ces candidats.

- Ces commissions rectorales instruisent aussi les demandes de réexamen de la candidature déposée par des candidats en situation de handicap ou souffrant d'une maladie invalidante, candidats sportifs de haut niveau, ou candidats chargés de famille. Elles mettent en œuvre ce droit nouveau créé par la loi ORE qui permet au recteur de faire droit à une demande d'inscription dans un établissement et une formation déterminés, justifiée par des circonstances exceptionnelles.

En savoir plus sur la phase complémentaire

Consulter le mode d'emploi précisant toutes les modalités de participation à la phase complémentaire

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France

C'est pratique

Calendrier scolaire

 

Découvrez nos services en ligne

 

le handicap, tous concernés
Le handicap

 

DISPOSITIF VIGIPIRATE

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

 

Nous contacter

Vous avez une question ? Contactez-nous