En direct des écoles, collèges et lycées

Partager cette page

Une équipe sélectionnée pour les Olympiades nationales de Physique 2019
En direct des écoles, collèges et lycées

Lucille Marin, Alice Rousseau et Marine Tellier sont trois élèves de terminale S du LPO Françoise de Tournefeuille. Leur équipe a été sélectionnée pour les Olympiades nationales de Physique 2019.

Leur projet porte sur l'utilisation de nanoparticules ferromagnétiques dans le traitement de tumeurs cancéreuses. Le principe repose sur la propriété d'hyperthermie magnétique de ces nanoparticules. En les soumettant à un champ magnétique variable, elles libèrent de la chaleur. Placées dans les cellules tumorales, elles élèvent leur température afin d'activer leur destruction par des mécanismes biologiques.

L'origine de toute cette aventure est une sortie organisée par les professeurs de sciences et vie de la Terre lors de la fête de la science 2017 à l'INSERM, au sein d'une équipe qui travaille sur ce projet en partenariat avec un laboratoire de recherche de l'INSA le LPCNO (Laboratoire de Physique et Chimie des Nano-Objets). C'est ainsi qu'elles ont été inspirées pour le choix de leur sujet de travaux personnels encadrés (TPE).


Devant la qualité du travail fourni et restitué dans le cadre des TPE, leurs professeurs leur ont proposé de poursuivre le projet dans le cadre des olympiades de physique avec leur professeur de terminale.

Celle-ci leur a donc expliqué le travail attendu et les modalités en juin et professeur et élèves se sont vus à la toute fin du mois d'août pour programmer le travail. Les jeunes filles étaient en contact étroit avec Nicolas Hallali, chercheur de l'INSA, qui les encadrait sur une expérience de son laboratoire permettant d'obtenir des cycles d'hystérésis sur les nanoparticules. Accompagnées de leur professeur, elles s'y sont rendues plusieurs mercredis après midi.

Pour les olympiades, leur projet s'est développé suivant les axes suivants :
- Observer les nanoparticules par microscopie électronique afin de vérifier leur taille, ce à quoi elles ont pu assister grâce à une chercheuse de l'INSA, elles ont ainsi eu accès au centre de micro-caractérisation Raimond Castaing.
- Etudier l'impact d'un paramètre sur l'ouverture du cycle d'hystérésis, ce paramètre choisi est la viscosité du milieu qui simule mieux le milieu tumoral que l'eau utilisée lors du TPE, mesures réalisées à l'INSA.
- Modéliser avec du matériel au lycée à des fins de vulgarisation, le principe de mesure de l'expérience emblématique réalisée par les chercheurs de l'INSA/LPCNO.

Après avoir envoyé un mémoire de 20 pages ainsi que 10 annexes mi novembre et une fiche de matériel, l'étape de sélection inter-académique a eu lieu au lycée Palissy à Agen le 5 décembre, leur présentation de 20 minutes s'est poursuivie par un entretien de 20 minutes avec des questions de haut niveau scientifique.


La proclamation des résultats a été suivie d'un pot offert par la ville d'Agen au cours duquel elles ont pu discuter avec les membres du jury afin d'améliorer encore leur présentation et donner de nouveaux axes de développement à leur projet pour la finale nationale. Celle-ci s'est déroulée les 1er et 2 février 2019 à Lilliad sur le campus de Villeneuve d'Ascq près de Lille.

Grâce à l'équipe du laboratoire PhLAM de Lille (Laboratoire de Physique des Lasers, Atomes et Molécules) ainsi qu'au comité national, les 25 équipes d'élèves sélectionnés et leurs professeurs ont pu discuter de leurs projets face à un public nombreux, connaisseur ou pas.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France

C'est pratique

L'académe recrute - découvrez nos offres

 

Calendrier scolaire

 

Découvrez nos services en ligne

 

le handicap, tous concernés
Le handicap

 

DISPOSITIF VIGIPIRATE

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

 

Nous contacter

Vous avez une question ? Contactez-nous