Toute l'actualité

Partager cette page

Médiation scolaire, une expérience de citoyenneté
En direct des collèges et lycées

Dans le cadre de son projet de travail éco-école de l'année intitulé « l'éducation à la tolérance » et en complément de la formation et de l'action de ses éco-délégués, l'ensemble scolaire Barral de Castres a décidé de se lancer dans la grande aventure de la médiation.

Ce projet, basé sur l'apprentissage des techniques de communication et de résolution des conflits, devrait à terme, permettre aux élèves d'accroître leur responsabilité pour améliorer le climat scolaire, de renforcer le sens de la coopération, et amener l'atténuation des tensions et de la violence entre les élèves. Le processus permet, lors d'un conflit, l'intervention de personnes extérieures au conflit et formées pour dépasser le rapport de force, dans le but de trouver une solution sans perdant ni gagnant. « C'est une éducation à la civilité, une éducation à la paix et la tolérance ! » affirme David Pérez, directeur adjoint.

Des enjeux civiques et pédagogiques

« Le dispositif mis en place vise à régler les conflits d'ordre mineur (souvent à l'origine de problèmes plus importants) mais l'originalité de former des médiateurs scolaires réside dans la prise en charge par les collégiens et lycéens eux-mêmes, des conflits dont ils sont les auteurs ou les victimes, les faits plus graves restant du ressort des adultes. De plus l'objectif de ce projet n'est pas seulement la gestion des conflits. Il est avant tout pédagogique. Il offre un lieu d'écoute et de parole, un espace de dialogue organisé et régulé. A la culture de l'affrontement, de l'immédiateté, il oppose la médiation du langage ». souligne Jacques Chanabé, formateur qualifié, à qui a été confiée la formation et l'accompagnement des futurs médiateurs et médiatrices, issus des élèves délégués des niveaux 6 ème et 2nde. « C'est un volet que nous rajoutons à la traditionnelle formation du délégué, qui s'inscrit qui plus est, dans la durée puisque les élèves en question, en début de cycle aujourd'hui, pourront gagner en expérience et savoir faire au fil de leur parcours en collège ou au lycée» rajoute Evelyne Blanc, chef d'établissement.

En France, la médiation s'est développée dans de nombreux domaines de la vie sociale, mais à la différence d'autres pays, la médiation scolaire n'en est encore qu'à ses débuts. En revanche dans les pays anglo-saxons, la médiation s'apparente à un véritable enseignement civique et pédagogique.

L'institution scolaire, reflet de la société, est de plus en plus touchée par une agressivité aux formes multiples : insultes, bagarres, harcèlement, pression d'un groupe et/ou d'une classe (par exemple « le bouc émissaire » ...). Elle ne dispose pas toujours des structures nécessaires pour régler ce type de problèmes. Aussi la violence verbale ou physique est-elle devenue la première réponse d'un jeune qui est (ou qui se croit) remis en question ou rejeté.

« Ce projet met en évidence ce qu'est ou devrait être un établissement scolaire à savoir un lieu d'apprentissage et d'expérimentation d'une citoyenneté dans laquelle tout citoyen est une personne responsable adhérant aux valeurs de tolérance et de respect. » renchérit Jacques Chanabé. « La démarche de formation de médiateurs scolaires s'inscrit naturellement dans le Projet d'Établissement de Barral via le projet pédagogique du collège et du lycée, dans le profond respect des valeurs et des orientations de l'Enseignement catholique. » conclut Evelyne Blanc.

 

 

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France

C'est pratique

      Découvrez nos services en ligne

 

Vous avez une question ? Contactez-nous

Nous contacter

 

 

DISPOSITIF VIGIPIRATE

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité