Archives et témoignages

Partager cette page

Les hommes et les femmes dans la guerre : l'Ariège

Découvrez les témoignages d'hommes et de femmes, nés ou ayant vécus en Ariège. Le centenaire de la Première Guerre mondiale offre une occasion unique de valoriser ces documents dans le cadre de nos enseignements disciplinaires ou d'un projet pédagogique.

En cas de difficulté pour accéder à un des témoignages ci-dessous, ou pour signaler d'autres témoins, n'hésitez pas à nous écrire.

    • ESCHOLIER Marie

    Née à Mirepoix, Marie Escholier se marie à Raymond Escholier , critique d'art et conservateur de musée à Paris, en 1905. En août 1914, elle attend son mari, mobilisé, en Ariège, avec ses deux fils. Dès l'entrée en guerre, elle commence un carnet, dans lequel elle note son quotidien jusqu'en mai 1915.
    Disponibilité : Témoignage publié. ESCHOLIER Marie, Les saisons du vent. Journal août 1914 - mai 1915, Carcassonne, GARAE/Hésiode, 1986, 154 p.
    Références : R. Cazals (dir.), 500 témoins..., pp. 201-202.

    L'entrée en guerre vécue et vue par Marie Escholier...

    Le témoignage d'une femme dans la Grande Guerre (extraits)

    • PIQUEMAL Marius

    Né en 1894 à Serres dans une famille d'agriculteurs, Marius Piquemal entre à l'école normale d'instituteurs de Foix. Mobilisé au 106e bataillon de chasseurs à pied comme chef de pièce dans une section de mitrailleuses, ce caporal arrive sur le front en mai 1915. Il est tué le 28 juillet dans les Vosges. Il laisse quelques lettres et deux cahiers intitulés « Ce que je voudrais redire et raconter. »
    Disponibilité : De larges extraits ont été publiés dans le Bulletin de la Société ariégeoise des Sciences, Lettres et Arts, 1996, p. 21-65, avec un portrait de Marius Piquemal
    Références : 
    R. Cazals (dir.), 500 témoins..., pp. 376-377.

     

    • VOIVENEL Paul

    Né à Séméac (Hautes-Pyrénées) en 1880, figure marquante de son village d'adoption Capoulet-Junac (Ariège), Paul Voivenel est médecin. Il est mobilisé comme médecin de bataillon dans l'infanterie. Il assiste aux échecs de 1914, aux vaines offensives de 1915 et à l'enfer de Verdun. Auteur d'ouvrages de réflexion pendant la guerre, il a également tenu un carnet personnel qu'il publie dans les années 1930.
    Disponibilité : Carnets de guerre publiés Avec la 67e DI de réserve (Paris, Librairie des Champs-Elysées, 1933 à 1938, 4 vol.). Les passages concernant la bataille de Verdun ont fait l'objet d'une publication plus récente, A Verdun avec la 67e DR, Nancy, PUN, 1991, 186 p.
    Références : R. Cazals (dir.), 500 témoins..., pp. 441-442.

     Ecrire la guerre, écrire sa guerre

    Pour accéder aux autres témoignages d'hommes et de femmes d'un autre département :
    Ariège
    Aveyron
    Haute-Garonne
    Gers
    Lot
    Hautes-Pyrénées
    Tarn
    Tarn-et-Garonne
    Sources et outils d'analyse

     

     

     

    Partager cette page
    • Imprimer
    • Agrandir / Réduire

    Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

    Carte des établissements de France

    C'est pratique

    Calendrier scolaire

     

    Découvrez nos services en ligne

     

    le handicap, tous concernés
    Le handicap

     

    DISPOSITIF VIGIPIRATE

    DISPOSITIF VIGIPIRATE

    Consignes de sécurité

     

    Nous contacter

    Vous avez une question ? Contactez-nous