Ressources

Partager cette page

Entre besoin de raconter et nécessité de rassurer : Ivan CASSAGNAU

Présentation du témoin et du témoignage

Né à Sainte-Radegonde en 1990, Ivan Cassagnau , doté d'une solide éducation dans les premiers jours d'août 1914. Il prend part aux grandes batailles, dans les Vosges, la Meuse, l'armée d'Orient et la Champagne. Son récit s'arrête sur une blessure en févier 1916 à Verdun.
Disponibilité : témoignage publié. Ivan Cassagnau, Ce que chaque jour fait de veuve. Journal d’un artilleur. 1914 – 1916, Paris, Buchet-Chastel, 2003, 139 pages.
Références : R. Cazals (dir.), 500 témoins..., pp. 118-119.

Pour découvrir d'autres témoignages d'hommes et de femmes de notre région...

Entre besoin de raconter et nécessité de rassurer : le témoignage d'Ivan CASSAGNAU

Le 4 avril 1915, il est rappelé à l'ordre par ses parents, pour s'être confié à sa femme : « Mes parents me grondent - avec raison - et me recommandent de ne pas écrire à ma femme tout ce que je vois ici. Ce qui se passe au front ne saurait être connu dans les détails. »


Faute d'avoir accès à ses lettres, nous en sommes réduits à émettre des hypothèses sur la nature de ces informations sensibles. La remontrance coïncide avec l'arrivée d'Ivan Cassagnau dans un secteur particulièrement actif en mars-avril 1915, celui de Flirey en Lorraine.

1er mars 1915 : « L'hiver passé, nous ne saurions demeurer à un poste de tout repos. [...] Flirey n'existe plus. La proximité des tranchées (1500 mètres) nous vaudra de recevoir des balles constamment. »

19 mars 1915 : « A neuf heures, départ pour la position. Nos prédécesseurs montrent une joie trop évidente de cette relève tant attendue. Car ici, ça barde. La position est très mal aménagée. [...] Nous ne trouvons ici que des trous où il faut pénétrer en rampant, dont une simple rangée de branchages forme la toiture misérable. [...] Les ordres sont formels : il faudra rester sous terre constamment et ne sortir que pour le service, surtout de nuit, car les balles pleuvent. »


Ivan Cassagnau, Ce que chaque jour fait de veuves. Journal d'un artilleur. 1914 - 1916, Paris, Buchet-Chastel, 2003, 139 pages.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France