Toute l'actualité

Partager cette page

Une école de Toulouse lauréate du concours "Mobilisons-nous contre le harcèlement"
À la une

Le jury national du prix "Mobilisons-nous contre le harcèlement" a primé lundi 7 avril 2014, l'affiche réalisée par l'Accueil de Loisirs Associé à l'Ecole (ALAE) de l'école élémentaire Gaston Dupouy à Toulouse. Ce sont 27 enfants de cycle 3 qui ont participé à ce projet intitulé « Toi aussi tu peux en être la cible ».

L'objectif de ce travail était d'initier de nombreux débats sur le harcèlement sous toutes ses formes, en s'appuyant sur différents supports (vidéo, théâtre forum...). Les enfants ont été impliqués dans toutes les phases de création de l'affiche. Cette initiative se poursuivra avec de nouvelles actions tout au long de l'année. Les parents ont découvert les différentes étapes de création de cette affiche lors d'une journée portes ouvertes au collège Vauquelin et ils découvriront l'ensemble du projet à l'école Dupouy lors d'une exposition suivie d'un temps d'échanges lors d'un Café des Parents autour de cette thématique, en présence du délégué ministériel en avril 2014.

"Le bien être à l'École est une condition essentielle pour que l'Ecole soit un lieu préservé : le lieu des apprentissages et de la réussite de tous. Pour assurer le bien-être à l'École, nous nous mobilisons pour vaincre le harcèlement. (...) L'École refondée est une École à l'écoute de ses élèves, qui sait entendre et porter leurs voix, comme en témoignent aujourd'hui avec talent leurs productions dans le cadre de ce concours. "  Benoit Hamon, ministre de l'éducation nationale.

Lancé le 30 janvier 2014 dans toutes les académies, le prix « Mobilisons‐nous contre le harcèlement » vise à :
‐ sensibiliser élèves et personnels éducatifs au harcèlement à l'école ;
‐ donner la parole aux élèves en les rendant acteurs de la prévention ;
‐ inciter à la mise en place de projets dans les établissements.

Le concours était ouvert aux jeunes de 8 à 18 ans répartis en quatre tranches d'âges (primaire, 6ème/5ème, 4ème/3ème, lycée) et en deux catégories (affiche et vidéo). Les créations devaient être le fruit d'un travail collectif. Chaque réalisation devait être accompagnée d'une fiche présentant le projet et le plan de prévention que l'établissement souhaitait mettre en œuvre grâce au prix.

Les 30 académies se sont mobilisées. Une première sélection a eu lieu en février pour désigner, dans chacune d'entre elles, un lauréat et un projet « coup de cœur ». La MAE (mutuelle d'assurance éducation), qui finance ce concours, a ainsi remis à chacun un chèque de 1000 euros pour la réalisation d'un projet qui sera suivi par les référents harcèlement académiques et départementaux, acteurs essentiels du succès de cette première édition. Après cette première sélection par académie, le jury s'est réuni au niveau national pour désigner 8 lauréats parmi plus de 200 productions présélectionnées.

Le 7 avril, en présence de Benoît HAMON, ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, ces lauréats ont reçu chacun la somme de 2000 euros, financés par la MAE, pour les aider dans la mise en œuvre de leur projet dont la vidéo ou l'affiche était une étape.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France

Nous contacter

Vous avez une question ? Contactez-nous