En direct des écoles, collèges et lycées

Partager cette page

Prix de l'innovation du trophée de robotique 2015 pour le lycée Champollion
En direct des écoles, collèges et lycées

Pour la deuxième année consécutive, le lycée Champollion remporte le prix de l'innovation du trophée de robotique 2015.

Lycée Champollion trophée robotique   Lycée Champollion trophée robotique

Après un an d'élaboration, plein d'espoir et de motivation, les élèves du club ROBOTRONIK du lycée Champollion de Figeac sont partis vendredi 1er mai à Saint-Quentin (Aisne), décidés à décrocher enfin le titre national du trophée de la robotique.
La même équipe s'était déjà classée deuxième, le 7 mars dernier lors des qualifications inter-régionales à la cité de l'espace de Toulouse. À l'issue d'une série d'épreuves très disputées, les élèves avaient gagné une place en finale et l'opportunité de défendre leurs chances face à 63 autres concurrents issus de toutes les régions de France.

Lycée Champollion trophée robotiqueLa botte secrète du Kraken
Dès son apparition à Toulouse, le Kraken (cette année, le robot porte le nom d'un des monstres mythiques du septième art, thème du cinéma oblige) a fait sensation grâce à une finition très aboutie et une innovation stupéfiante : des roues omnidirectionnelles inusitées dans ce genre de compétition et dotant l'engin d'un atout mobilité incontestable.
Roues omnidirectionnelles ? De quoi s'agit-il précisément ?
Chacune des quatre roues est équipée de galets, libres en rotation, et savamment inclinés par rapport à l'axe du véhicule. Inutile, alors, d'orienter les roues pour tourner vers la droite ou la gauche ; il suffit de combiner habilement les sens et vitesses de rotation de chacune d'entre elles, pour avancer, reculer, ou tourner dans une direction. Mieux encore : il devient possible de tourner sur place et, même, de se déplacer latéralement, économisant ainsi une manœuvre de créneau, toujours déstabilisante et chronophage.
Si ce système a démontré son efficacité en course et impressionné les autres compétiteurs, il a surtout surpris les spectateurs et le jury, qui après les premières courses, n'ont pas manqué de surveiller les exploits du petit robot noir. Très vite, l'accès au stand technique est devenu impossible, pris d'assaut par les curieux, les équipes adverses, ou les membres du jury.

Une réalisation 100% Champollion
Comme l'année dernière, le robot a été entièrement conçu et réalisé au sein du lycée Champollion, par les élèves de l'établissement : conception et impression 3D, pièces usinées sur les machines à commande numérique, cartes électroniques conçues et programmées au lycée. Toutes les compétences et savoir-faire des élèves ont été mis à profit, pour un résultat remarquable justifiant, une nouvelle fois, l'attribution du prix de l'innovation.

Une équipe soudée, des partenaires impliqués
Comme l'année dernière, les élèves se sont montrés à la hauteur de la compétition et particulièrement autonomes, sous la houlette de Laurent Nonorgues, enseignant d'électronique, et « père fondateur » du club Robotronik.
Les nombreux partenaires qui soutiennent ce projet - le rectorat de Toulouse, la région Midi-Pyrénées, l'AFDET section Midi-Pyrénées, l'UIMM section du Lot, le Rotary de Figeac, Ratier - UTC Aerospace systems, Figeac Aero, Sim Equip, l'imprimerie A+B, Sud-Ouest Systèmes, la Banque Populaire de Figeac, les cars Delbos, l'AMOPA section Lot, la MAIF section Figeac, la MAE du Lot et le foyer socio-éducatif du lycée Champollion - ont eu raison d'accompagner des jeunes gens qui ont, non seulement remporté le prix de l'innovation mais ont progressé au classement général, atteignant la 9e place, après un huitième de finale haletant.
Déçus de ne pas accéder à la compétition européenne, mais heureux d'être dans le "top ten" national (sur environ 260 candidats en lice en début de compétition), les jeunes compétiteurs ont retrouvé leur lycée en se jurant d'améliorer leurs performances en 2016.

Rendez-vous donc l'année prochaine, avec un nouveau robot, de nouvelles innovations technologiques et de nouvelles performances.

Après une participation remarquée à Exposcience Toulouse les 11, 12, et 13 mai, Quentin GUITARD, Nicolas DUVINAGE, Fabien MASBOU (BP SEN), Alexis MEGUENINE, Jeremy OBRE, Pierre FOULON (Bac STI2D), Julien COSTE, Mickael KARMANN (BTS SE), et Laurent NONORGUES (enseignant) qui composent l'équipe seront à Exposcience Internationale à Bruxelles du 19 au 25 Juillet 2015

Extraits de vidéo

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France