Partager cette page

4ème plan autisme : la contribution du Tarn et Garonne
DSDEN 82

DASEN 4eme plan autismeLe 4 octobre dernier, François-Xavier Pestel, DASEN de Tarn et Garonne, a ouvert la séance de travail consacrée à la préparation du prochain plan autisme, lancé par le ministère de l’Éducation Nationale.

En effet pour le 4ème plan autisme, monsieur le Ministre de l'Education nationale et madame la Secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées souhaitent que les acteurs de terrain soient force de propositions concrètes.


En première partie, Martine Molinié, Inspectrice de l'Education Nationale, en charge de l'handicap, a présenté l'existant et les problématiques liés à la scolarisation et la prise en charge des élèves autistes.


L'assistance était composée de personnels de direction de l'Education Nationale et d'établissements spécialisés, d'IEN, d'enseignants, d'éducateurs, d'enseignants spécialisés handicap, de spécialistes (psychologue clinicien et psycho praticien) de parents d'élèves..


Assistance autismeEn seconde partie, tous les participants ont réfléchi, échangé et travaillé en ateliers sur 4 thématiques :

1. Les conditions à la continuité des parcours de la maternelle à l'université : obstacles et réponses à une transition réussie ; comment éviter l'effet « filière spécifique » ?

2. L'articulation des interventions de professionnels (médico-social / Education nationale) et l'adaptation de la scolarisation : définition des rôles ; besoins d'accompagnement médico-social ; éclairages mutuels ; adaptation des outils à disposition des équipes éducatives.

3. L'évolution des unités d'enseignement maternelles : plateformes ressources, formation des enseignants, formation des éducateurs, etc... Pour quels objectifs ?

4. Le rôle de l'école dans le repérage.


Le résultat de cette contribution sera transmis dans les prochains jours au ministère de l'Education Nationale.


Rappelons que la mise en œuvre du 3ème plan autisme a eu pour conséquence directe pour notre institution, la création d'unités externalisées en école maternelle et le développement en lien avec les établissements du médico-social, de structures adaptées à la scolarisation des élèves porteurs de troubles du spectre autistique.

Partager cette page