Partager cette page

hackathon pour lutter contre le harcèlement
DSDEN 82

Hackathon harcèlement 2018
Collège Jean-Jacques Rousseau, Labastide Saint-Pierre
Une action dans le cadre de la journée nationale de lutte contre le harcèlement.
Cette année, la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire avait pour slogan « Une photo, c'est perso ; la partager, c'est harceler. ».
Le collège Jean-Jacques Rousseau a été retenu par le Rectorat pour développer un projet bien particulier. Jeudi 8 novembre 2018, deux classes de 4e ont participé à un hackathon sur le thème du harcèlement par sexting, c'est-à-dire la diffusion par sms ou via les réseaux sociaux de photos qui peuvent mettre en difficulté un adolescent.


Les élèves ont préparé cette journée bien en amont avec leur professeur de Français, Mme Motycka. Il s’agit bien sûr d’avoir réfléchi au harcèlement mais tout autant d’avoir appris à travailler en groupe, de manière collaborative afin d’être efficaces.

Un hackathon

Le hackathon, c’est une sorte de marathon, une journée complète consacrée à la réalisation d’un projet avec l’obligation à la fin de la journée d’avoir bouclé le travail, en l’occurrence des vidéos pour lutter contre cette forme de harcèlement.

Les élèves travaillent par équipe de quatre et portent des tee-shirts conçus et sérigraphiés par le lycée Stéphane Hessel (Toulouse), qu’ils peuvent personnaliser avec le nom de leur équipe. Canopé à Montauban a fourni les tablettes numériques et Stéphane Delzongle prodigue ses conseils pour en tirer le meilleur.

8h30 : Les élèves par équipe de quatre réfléchissent sur le harcèlement, cherchent une situation à mettre en scène, trouvent un slogan qui claque. Ils reçoivent les conseils d’enseignants et formateurs : comment réaliser les cadrages avec la tablette numérique, comment donner un effet de réel sans avoir beaucoup de décors ni d’accessoires, comment choisir l’illustration sonore de la vidéo... 11h : Chaque équipe expose le pitch.  12h : Les cuisiniers ont préparé des plateaux repas pour qu’élèves et encadrants déjeunent sur place sans perdre de temps.

13 h : Les élèves filment et montent la vidéo avec les conseils des adultes. Comment réaliser une vidéo en stop motion ? Sur quels sites prendre des sons et musiques libres de droit ? Comment utiliser la bande-son pour faire sens ? Pourquoi faire une prise de vue sur fond vert ? Les formateurs numériques du Rectorat (Nicolas Olivier, Jean-Luc Kpodar, Eric Billottet) semblent pouvoir répondre à toutes les demandes techniques.

hackathon harcèlement 08112018

Les personnels du Rectorat (Equipe Mobile de Sécurité, Florence Canet de la DAFPEN, Régine Fontaine, conseillère de Mme la Rectrice) et de l’Inspection académique (Marie Fabre et Sylvie Verzinet-Campagne) sont là pour faire partager leur expertise sur la problématique du harcèlement, pour conseiller les élèves sans pour autant brider leur créativité. Ils sont aussi épaulés par la documentaliste du collège, Mme Lacoste.

En fin de journée, le jury visionne les douze vidéos et prime les trois meilleures productions. Gageons que ces élèves de 4e, parce qu’ils ont eux-mêmes produit des vidéos contre le harcèlement, n’en retiendront que mieux la portée. Mme Val, directrice de cabinet de Mme la Rectrice, leur fait l’honneur de venir voir leur travail et leur annonce que leurs vidéos seront montrées à Toulouse et peut-être au Ministère. De quoi être fiers ! De quoi être soulagés aussi d’avoir bouclé cette journée marathon !

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Les directions des services départementaux de l'éducation nationale

Carte des établissements de France

C'est pratique

L'académe recrute - découvrez nos offres

 

Calendrier scolaire

 

Découvrez nos services en ligne

 

le handicap, tous concernés
Le handicap

 

DISPOSITIF VIGIPIRATE

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

 

Nous contacter

Vous avez une question ? Contactez-nous