Nouvelle édition du Service National universel (SNU)  2022

 Les inscriptions pour le SNU 2022 sont ouvertes depuis le 8 novembre 2021.

Le Service National Universel (SNU) est un projet d’émancipation de la jeunesse, complémentaire de l’instruction obligatoire. Il s’agit actuellement d’un dispositif basé sur le volontariat.

Les 4 objectifs du SNU sont les suivants :

1-Faire vivre les valeurs républicaines

2-Renforcer la cohésion nationale

3-Développer une culture de l’engagement

4-Accompagner l’insertion sociale et professionnelle

 

Le SNU : c’est un séjour de cohésion

Un séjour de cohésion dure 12 jours. Il est pensé comme un temps pédagogique et d’ouverture permettant la mise en œuvre concrète de la citoyenneté, de la cohésion et de l’autonomie. Le séjour se déroule dans un hébergement collectif hors du département du jeune volontaire et il est encadré par des professionnels de l’éducation populaire, de l’éducation nationale et des corps des armées.

Le SNU, c’est aussi 2 autres étapes, dont la première est obligatoire :

-une mission d’intérêt générale (MIG) d’une durée de 12 jours ou de 84 heures perlées : La MIG vise à développer une culture de l’engagement, à favoriser l’insertion des jeunes volontaires dans la société et à rendre un service à la Nation. Elle peut se dérouler dans une association, une commune ou un service de l’Etat. La mission doit s’inscrire dans une des neuf thématiques suivantes : Défense & Mémoire, Sécurité, Santé, Solidarité, Education, Culture, Sport, Environnement & Développement durable et Citoyenneté.

-un engagement volontaire (optionnel) d’au moins 3 mois : Il vise à permettre à ceux qui le souhaitent de s’impliquer de manière plus pérenne et personnelle, dans l’intérêt collectif. Cette phase s’articule autour des formes de volontariats existantes : service civique, réserves opérationnelles des Armées et de la gendarmerie nationale, sapeurs-pompiers volontaires, service volontaire européen, service militaire adapté.

Le SNU : pour qui ?

Le SNU concerne tous les jeunes Français, filles et garçons, âgés de 15 à 17 ans au moment du séjour de cohésion, qu’ils soient scolarisés ou non, en emploi, en apprentissage, sans activité…

Les lycéens de 2de générale, technologique et professionnelle dont l’inscription aura été validée seront de plein droit autorisés à participer au séjour de cohésion hors vacances scolaires. Aussi, les élèves de première et terminale sont invités à s’inscrire sur la session de juillet.

Le SNU est universel et inclusif. La participation des jeunes en situation de handicap est un droit. Les modalités d’accueil sont organisées en fonction de leurs besoins.

Comment s’inscrire au séjour de cohésion en 2022 ?

La saison 2022 se prépare, cette année, 3 sessions du séjour de cohésion sont prévues :

•           du 13 au 25 février 2022*

•           du 12 au 24 juin 2022 (Inscriptions ouvertes jusqu’en mars 2022)

•           du 3 au 15 juillet 2022 (Inscriptions ouvertes jusqu’en mars 2022)

*Attention, pour la session de février, les inscriptions se terminent le 5 janvier 2022. Les inscriptions pour les deux autres sessions sont possibles jusqu’à la fin mars.

Lors de l’inscription, il est nécessaire de se munir de deux documents:

-           la carte nationale d’identité

-           l’accord du ou des représentants de l’autorité parentale

Les inscriptions se font sur le site www.snu.gouv.fr ou directement le formulaire d’inscription  : https://moncompte.snu.gouv.fr/inscription

Petit historique en quelques chiffres du dispositif en Aveyron :

En 2019, le SNU a été déployé dans 13 départements pilotes, permettant ainsi à 2000 jeunes de découvrir ce nouveau dispositif. En 2020, le séjour de cohésion en Aveyron n’a pu avoir lieu du fait du contexte sanitaire. En 2021, 150 jeunes des départements de L’Eure, du Gard et de l’Hérault ont été accueillis lors du séjour de cohésion qui a eu lieu du 21 juin au 3 juillet à Villefranche de Rouergue et à Najac. Près de 47 jeunes domiciliés en Aveyron ont pu rejoindre leur séjour dans les départements suivants : Lot et Lozère. Ces jeunes entament actuellement la deuxième étape du SNU : la mission d'intérêt général (MIG).

Pour en savoir plus

 https://www.education.gouv.fr/le-service-national-universel-snu-jeunesse-engagee-5381