Visita a l'escòla Molière de Tolosa

Mardi 14 décembre 2021, Aymeric Meiss, directeur académique adjoint des services de l'Éducation Nationale de la Haute-Garonne, s’est rendu dans l’école maternelle Molière de Toulouse, pour observer le dispositif bilingue occitan mis en place depuis la rentrée scolaire 2021.

Le projet, impulsé conjointement avec la mairie de Toulouse, prévoit l’enseignement bilingue français-occitan dès la moyenne section de maternelle.

Les bénéfices de l’apprentissage précoce de deux langues en même temps sont nombreux :

  • développer les facultés cognitives des enfants ;
  • conforter la maîtrise du français par la comparaison du fonctionnement des langues ;
  • apprendre d’autres langues avec plus de facilité ;
  • favoriser l’ouverture d’esprit, la curiosité, la tolérance, le respect des différences ;
  • donner accès aux richesses de la langue et de la culture occitanes ;
  • mieux comprendre son environnement ;
  • créer des liens entre les générations et les cultures.

À la rentrée 2021 ce sont donc 24 élèves au sein de l’école qui bénéficient de ce dispositif : 13 en moyenne section et 11 en grande section, sur un effectif total de 108 élèves.

L’école Molière a été choisi pour ce dispositif afin de renforcer la continuité au Collège Clémence Isaure, puis au lycée Saint-Sernin.

Le dispositif est accessible :

  • pour tous les enfants de l’école, sur la base du volontariat
  • dans le respect des programmes de l’Éducation Nationale
  • avec un un enseignement de la langue et dans la langue
  • avec une parité horaire (50% en Français et 50% en Occitan) et alternance sur la semaine
  • avec une répartition des domaines entre les enseignants

Un projet « Animoc » est en cours depuis septembre : une intervenante dispense des séances de sensibilisation autour du chant, de la danse, de contes. Chacune des 4 classes bénéficie d’une intervention de 30 minutes par semaine.
Si la situation sanitaire le permet, ces séances se clôtureront par un bal occitan en février, animé par un musicien agréé.

Des temps d’échanges et de rencontres entre les classes pourront également être mis en place pour mettre en valeur les productions des élèves.