Dimitri Pavadé, parrain de l’internat d’excellence du lycée A. Veaute à Castres

Un athlète d'excellence pour un internat d’excellence à Castres !

Le lundi 6 décembre 2021, Dimitri Pavadé, athlète handisport médaillé d’argent aux derniers JO, est venu parler de son expérience devant les élèves et étudiants de la filière orthèse-prothèse du lycée Anne Veaute.

A cette occasion, Madame Tabaczynsky, Proviseur du Lycée, a demandé officiellement à Dimitri de devenir le parrain de l’internat d’excellence. C’est avec grand plaisir qu’il a accepté. Ce parrainage s’inscrit pleinement dans la politique éducative du lycée Anne Veaute et de l’internat d’excellence en particulier : encourager tous les élèves, susciter et accompagner leur ambition, leur donner envie de venir à l’école en créant un sentiment d’appartenance, de surmonter les obstacles en étant persévérant, leur offrir les outils pour devenir des citoyens éclairés.

L’histoire de ce champion commence en 2007. Alors docker à la Réunion, dont il est originaire, il est victime d’un grave accident qui lui coûte sa jambe droite. Amputé tibial, il met un point d’honneur à accepter, à continuer d’avancer, à vivre une vie certes différente, mais riche. Après avoir réappris à marcher avec une prothèse, il décide de faire une formation de technicien orthoprothésiste. Lors d’un stage, son enthousiasme et sa joie de vivre conquièrent l’entreprise. Cette rencontre lui permet de devenir para-athlète sur trois disciplines : course, javelot et saut en longueur.  Il finit par se spécialiser en saut en longueur et obtient cette année une médaille d’argent aux JO de Tokyo.

C’est avec un grand enthousiasme, une grande humanité qu’il a su captiver son auditoire. Évoquant son amputation comme une chance : « J’ai su saisir des opportunités. Je ne reviendrai pas en arrière, cet accident m’a construit. C’est une force. Je suis à ma place ». Dans son métier, Dimitri constate que son handicap est un atout pour parler aux personnes amputées.

Dimitri est en train de créer une association pour permettre à toute personne amputée d’accéder à des prothèses de qualité remboursées.

Un bel exemple pour les élèves !