Hautes-Pyrénées: deux territoires éducatifs ruraux (TER) dans notre département

Encore expérimental et novateur, le TER a pour objectif de fédérer les acteurs d’un territoire pour une meilleure égalité des chances en milieu rural.

Dans le même esprit que les dispositifs mis en place dans les zones urbaines "sensibles", l’Éducation Nationale se penche désormais sur les territoires ruraux. La notion de "territoire" est essentielle pour fédérer l’ensemble des acteurs autour de l’école au sens large. Les conventions, signées pour une durée de 3 ans renouvelable, visent avant tout à créer une dynamique autour de partenariats préexistants, faisant ainsi de l’école un moteur pour le territoire. Pour Thierry Aumage, Inspecteur d’Académie, c’est "un outil pour faire progresser les jeunes, sur le plan scolaire mais aussi citoyen."

   
    

Dans le département des Hautes-Pyrénées, deux candidatures ont été retenues, en Adour-Madiran et en Haute-Bigorre, ce qui constitue une exception au niveau national !

La signature des conventions s’est effectuée ce mardi 11 janvier 2022 à la Préfecture des Hautes-Pyrénées en présence de l’Inspecteur d’Académie, du Recteur, du Président du Conseil Départemental, du Préfet, des représentants de la Communauté de Communes Adour-Madiran et des maires de Haute-Bigorre.