LE FONDS DE DEVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE

Le Fonds de développement de la vie associative (FDVA) poursuit deux objectifs : la formation des bénévoles associatifs et le soutien au fonctionnement des associations ainsi qu’à leurs projets innovants.

Fonds pour le Développement de la Vie Associative "Formation des bénévoles" (FDVA1)

Le Fonds de développement de la vie associative (FDVA1) a vocation à soutenir les actions de formation menées par les associations en faveur de leurs bénévoles.

Les formations éligibles sont :

  • les formations spécifiques : elles concourent au développement du projet et de l’activité de l’association dans son domaine propre
  • les formations générales ou techniques, transposables à l’ensemble des associations dans toute leur diversité : comptabilité, ressources humaines, règles relatives à la l’organisation d’évènements,  etc…)

Le nombre de stagiaires accueillis lors d’une formation doit se situer entre 12 et 25.

Selon le type de formation, la durée minimale est d’une demi-journée, et la durée maximale est de 5 jours.

Le montant de la subvention est calculé à partir d’un forfait journalier maximum de 600€ fractionnable en demi-journées.

Les associations sportives sont exclues du FDVA1.

Pour en savoir plus

Vous pouvez consulter le site suivant : https://occitanie.drjscs.gouv.fr/spip.php?rubrique604

Fonds pour le développement de la vie associative "financement global de l’association ou soutien aux projets innovants" (FDVA2)

Le fonds de développement à la vie associative (FDVA2) est un dispositif de soutien de l’État au développement des associations.

Les associations de tous horizons peuvent y prétendre (par exemple : culture, sport, éducation populaire, etc…).

Le FDVA2 a vocation à soutenir le fonctionnement des associations ainsi que les projets associatifs innovants.

Il s’adresse prioritairement aux petites et moyennes associations, c’est-à-dire celles qui ont un budget annuel inférieur à 150 000€ et/ou celles qui emploient moins de deux salariés en équivalent temps plein.

Les associations impliquées dans les zones fragilisées sont également prioritaires (quartiers politique de la ville, zones de revitalisation rurale).

Les dépenses d’investissement ne sont pas éligibles (achat de biens amortissables), de même que les actions de formation.

Pour obtenir plus d’informations relatives au dépôt des demandes, consulter la note d’orientation régionale en suivant le lien :  https://occitanie.drjscs.gouv.fr/spip.php?article1931