Cérémonie de clôture du Service National Universel

La cérémonie de clôture du Service National Universel s’est tenue le vendredi 2 juillet au centre équestre de Lauzerte, qui accueillait la cohorte de Tarn-et-Garonne, en présence de Mme Mauchet, Préfète de Tarn-et-Garonne, de M. Roques, DASEN de Tarn-et-Garonne des partenaires ainsi que des élus.

111 jeunes volontaires âgés de 15 à 17 ans, venus de l’Hérault, du Tarn et des Hautes Pyrénées, ont participé à ce séjour de cohésion du 20 juin au 2 juillet, un groupe composé de 60% de filles et 40% de garçons.

Pour encadrer ces jeunes tout au long de leur séjour, 17 personnes issus d’horizons professionnels divers (enseignants EPS, étudiants, militaires, policier à la retraite, douanier et responsable de centre de loisirs) ont été recrutés. L’équipe de direction, composée d’un directeur de centre, M. Chauderon, ancien commandant de la caserne des pompiers de Castelsarrasin, d’un adjoint éducatif, M. Nevert, enseignant d’EPS, et d’une adjointe chargée de gestion, Mme Favrot, directrice du centre équestre, était accompagnée par le chef de projet départemental, M. Fauvel, service départemental à la jeunesse à l’engagement et aux sports de la DSDEN et par une infirmière, Mme NAFA, également référente COVID.

Le séjour était organisé autour de 3 axes forts.

Les modules nationaux (Journée Défense Mémoire – journée sécurité intérieure – initiation aux gestes de premiers secours- évaluation des compétences de volontaires) organisés en collaboration avec les services des armées, police, gendarmerie. Ces modules ont permis d’aborder le cyber-harcèlement, les gestes de premiers secours à l’issue d’un accident de la route, les techniques d’orientation dans un environnement inconnu, l’évaluation des compétences des volontaires afin d’envisager son avenir professionnel, et l’évaluation des capacités de lecture.

La pratique sportive autour de la journée de l’Olympisme organisée le mercredi 23 juin au cours de laquelle les jeunes volontaires ont participé à des épreuves sportives sur la base de la collaboration. C’est ainsi qu’un biathlon par équipe, un parcours tyrolienne et cross fit, une épreuve de tir paintball sur cible mais encore un parcours d’équilibre sur slackline et une course d’orientation connectée ont permis d’établir un classement des différentes compagnies à l’issue de la journée placée sous le signe des valeurs de l’Olympisme. D’autres journées sportives ont été proposées au cours desquelles du tir à l’arc, un laser-game en extérieur grandeur nature et toutes autres activités ludiques par équipes ont été réalisées.

 

L’axe citoyen à travers l’intervention de l’École des Droits de l’Homme. Plusieurs journées citoyennes ont été organisées pour effectuer des recherches, débattre et argumenter sur des thématiques de société. Chaque maisonnée (12 volontaires) était scindée en 2 pays soit 20 pays représentés. A travers la problématique de « l’accès au numérique pour tous » les jeunes volontaires devaient aborder l’accès à l’éducation, l’accès à l’information, le développement durable… et construire un plaidoyer reprenant les idées du pays qu’ils représentaient. Au cours de ce jeu de rôle, les jeunes volontaires se sont mis dans la peau des représentants de pays comme la Chine, l’Iran, le Royaume Unis, l’Afrique du Sud, l’Arabie Saoudite, la Russie, la France…, et ont réalisé un discours devant l’assemblée générale des nations unis rassemblée dans l’amphithéâtre de plein air construit à cet effet au sein du centre équestre. Au-delà des travaux de recherche, cet exercice a eu comme effet de développer l’esprit critique, d’apprendre à construire un argumentaire et d’accepter de prendre la parole en public.

 

Ces temps forts ont été agrémentés de visites du patrimoine local, de sensibilisations à la nature et au développement durable.

Lors de la cérémonie de clôture, les jeunes qui ont pris la parole ont été unanimes, cette expérience de vie en collectivité a été riche en rencontres, en échanges et leur a permis de mieux se connaître mais également de se confronter au groupe. Les officiels et élus présents ont tous tenus à remercier ces jeunes pour leur engagement et les ont invités à poursuivre dans cette voie pour développer et mettre en œuvre les notions de partage, de solidarité et de cohésion mises en avant tout au long de cette expérience collective. Ils ont également adressé un message d’espoir aux adolescents présents. Malgré les temps perturbés que nous traversons, à travers la montée des processus de radicalisation, d’intolérance et d’exclusion et la perspective d’un bouleversement climatique, les défis que nous devons relever collectivement sont nombreux et nécessitent de se repenser et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives. C’est à cette tâche que le SNU a souhaité apporter sa contribution avec pour finalité́ de favoriser la participation et l’engagement de chaque jeune dans la vie de la Nation, de valoriser la citoyenneté et le sentiment d’appartenance à une communauté́ rassemblée autour de ses valeurs, de renforcer la cohésion sociale et de dynamiser le creuset républicain.