Dispositif "Petits déjeuners gratuits à l'école"

L’école primaire constitue une priorité de la politique éducative du gouvernement. La recherche montrent que la prise du petit déjeuner n'est pas systématique chez les enfants avant de venir à l’école.

13 % des élèves viennent à l’école le ventre vide le matin (moyenne nationale).

Alors que la crise sanitaire a accentué les difficultés sociales et économiques de nombreuses familles, par la distribution de petits déjeuners gratuits à l’école, l’éducation nationale en partenariat avec de nombreuses collectivités territoriales, contribuent activement à l’engagement : « Garantir au quotidien les droits fondamentaux des enfants » de la stratégie interministérielle de prévention et de lutte contre la pauvreté 2018-2022 en luttant contre les inégalités sociales.

L'objectif de ce dispositif est double :

  • participer à la réduction des inégalités alimentaires pour le premier repas de la journée, indispensable à une concentration pour une disponibilité aux apprentissages scolaires.
  • accompagner cette distribution en apportant aux élèves une éducation à l'alimentation par la mise en place d’un projet pédagogique et éducatif.

Soutenu par un financement renforcé de l’Etat, 1,30 € par petit déjeuner par élève, cet engagement de l’Etat avec des collectivités territoriales est une force pour poursuivre et élargir le dispositif dès la rentrée de septembre.

Ce sont des zones urbaines comme des zones rurales qui sont ciblées par le dispositif.

Dans le département, ce dispositif va se déployer sur :

  • 6 écoles maternelles de Tarbes ;
  • 2 écoles maternelles de Lourdes ;
  • 4 écoles primaires de Lannemezan
  • 14 écoles de la Communauté de communes Adour Madiran ;
  • L’école de Soulom ;
  • L’école de Loures-Barousse ;
  • L’école maternelle de Bordères sur Echez
  • L’école élémentaire de Horgues ;
  • L’école primaire de Bourg.

Dès la rentrée de septembre, le dispositif va être mis en oeuvre dans 31 écoles primaires du département réparties sur 22 communes. Durant l’année scolaire 2021-2022, ce sont plus de 42 000 petits déjeuners gratuits qui vont être distribués.

C’est un résultat important et positif rendu possible grâce à une alliance entre la communauté éducative et les collectivités territoriales. Nous avons joint nos efforts au service d’une ambition commune, celle de permettre à chaque enfant d’avoir les mêmes chances de réussir.