Présentation et contacts du programme Erasmus +

La Commission européenne finance des programmes de mobilité dans l’espace Erasmus.

  • « L’action clé 1 » vise à financer la mobilité des élèves et des personnels (enseignants et agents de l’administration). Un établissement seul peut poser sa candidature, aucun partenaire français ou étranger n’est exigé.

À noter : les frais de gestion de la convention permettront de financer les heures complémentaires de l’équipe chargée de la gestion du projet (enseignants et administratifs).

  • « L’action clé 2 » vise à financer des partenariats avec des établissements européens autour d’une thématique.

À noter : les frais de gestion de la convention permettront de financer les heures complémentaires de l’équipe chargée de la gestion du projet (enseignants et administratifs).

A consulter : site web de l’agence Erasmus+ pour la nouvelle programmation 2021-27 : https://monprojet.erasmusplus.fr/

Quels types de projet peuvent être financés ?

L’agence Erasmus+ distingue :

Attention : les étudiants de BTS sont concernés par les programmes E+ de l’enseignement supérieur.

Si vous souhaitez favoriser à la fois la mobilité d’élèves issus des filières générales et celle d’élèves issus des filières professionnelles au sein d’un même établissement, il vous faudra déposer deux projets distincts (volet « enseignement scolaire » et volet « enseignement professionnel »).
 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cette page : https://agence.erasmusplus.fr/profils/vous-voulez-monter-un-projet-erasmus/

Comment déposer un projet ?

Il est possible de déposer :

  • soit un projet non-accrédité (sans demande d’accréditation préalable)
  • soit un projet accrédité (si une accréditation a été préalablement obtenue)

L’accréditation couvre la période 2021-27 et permet de déposer plusieurs projets jusqu’en 2027 via des procédures simplifiées. L’accréditation est donc un « laissez-passer » qui permet de faciliter les dépôts de projets. Elle suppose une vision à long terme. La demande doit être faite sur le site de l’agence Erasmus+ avant le 19 octobre.


Quels sont les organismes éligibles aux programmes E+ ?

  • les établissements et organismes d'accueil (publics ou privés sous contrat) d'éducation et de formation initiale, depuis la petite enfance et la maternelle jusqu'à la fin du second cycle général et technologique ;
  • les autorités ou organisations compétentes dans le champ de la petite enfance et de l'enseignement initial de niveau maternel, élémentaire ou secondaire, qu'elles soient publiques (par exemple : autorités académiques, DRAAF-SFRD, collectivités territoriales) ou privées (par exemple, une DDEC). Les structures académiques et nationales chargées de la formation continue, du perfectionnement et de l'adaptation à l'emploi des personnels d'inspection, de direction, d'enseignement et administratifs sont pleinement éligibles ;
  • les établissements de l'enseignement agricole public et privés pour les classes de 4e et 3e ;
  • les établissements et structures dotés de dispositifs relevant de l'ASH (adaptation scolaire et scolarisation des élèves en situation de handicap) : Ulis, Segpa, IME, Itep, etc. ;
  • les associations (de documentalistes, d'inspecteurs etc.) pour le compte de leurs adhérents (ceux-ci devant répondre aux participants éligibles) ;
  • les établissements français de l'étranger sont éligibles en tant que candidat ou partenaires, uniquement dans le cas d'établissements affiliés à l'AEFE (Agence pour l'enseignement du français à l'étranger) et situés géographiquement dans un pays du programme. Tout autre établissement français de l'étranger est considéré comme un établissement relevant du pays dans lequel il est géographiquement implanté et soumis aux conditions d'éligibilité idoines du Guide du programme Erasmus+.
  • Dans le cas d’un consortium (composé uniquement d‘établissements publics relevant de l'éducation nationale), celui-ci ne peut être coordonné que par :

•    un rectorat ;
•    une DSDEN ;
•    un GIP académique (en collaboration avec le rectorat) ;
•    un EPLE ;
•    une collectivité territoriale ou un EPCI (en collaboration avec les autorités académiques).

Attention : une circonscription du 1er degré ne peut pas poser de candidature (projet ou accréditation).

Source : BO numéro 48 du 23/12/2021 : https://www.education.gouv.fr/bo/21/Hebdo48/MENC2136174N.htm

Contacts :

Plusieurs personnes-relais peuvent répondre à vos questions sur le programme E+.

 

 

 

Mise à jour : juillet 2022