Luttes contre les discriminations

Le principe d'égalité est à la base de notre société. Il impose dans l'éducation à la citoyenneté, la lutte constante contre toute les formes de discrimination.

Au travers non seulement de l'Enseignement Moral et Civique et des différentes composantes du parcours citoyen des élèves, mais également dans leur veille au respect des règles de droit et leur éthique professionnelle quotidienne, les personnels de l'Education nationale veille à contribuer à guider leurs élèves vers une pleine et libre acceptation de l'altérité et des diversités.

Bien que les bases juridiques de la lutte contre les discriminations aient été posées en France dès la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 (article premier : « Les hommes naissent demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent fondées que sur l'utilité commune. »), une étape décisive est franchie avec la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par l'Organisation des Nations Unies le 10 décembre 1948, qui proclame dans son article deux : « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. »

C'est en s'appuyant sur ces textes fondateurs que, progressivement, le droit français a pénalisé les vingt-trois formes de discriminations aujourd'hui juridiquement définies par l'article 225-1 du Code Pénal, parmi lesquelles les distinctions opérées entre des individus au motif « de leur origine, de leur sexe, [...] de leur apparence physique, [...] de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée. »

Par voie de conséquence, la lutte contre toutes les formes de discriminations constitue l'une des missions essentielles de l'Ecole en tant qu'elle constitue un vecteur de promotion des valeurs et principes républicains. Tout au long de leur scolarité, les élèves abordent à de nombreuses reprises ces thématiques, au travers de pratiques de classe quotidiennes (respect de soi et d'autrui, travaux collaboratifs...) mais également par l'intermédiaire de contenus formels, en particulier dans le cadre de l'Enseignement Moral et Civique. L'acquisition de ces compétences sociales et citoyennes par les élèves est complétée par des projets pédagogiques très divers, portés par les établissements, souvent avec l'appui des partenaires de l'Ecole, qu'il s'agisse de collectivités territoriales, d'associations ou de fondations. Inscrite dans la politique académique, cet engagement contre les discriminations est bien entendu décliné à l'échelle nationale. A cet effet, la Délégation Interministérielle à la lutte contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH) coordonne et anime les initiatives de l'Etat, y compris celles de l'Education nationale, en la matière. L'investissement des publics scolaires dans la lutte contre les discriminations peut également prendre la forme de la participation à des concours, à l'image des initiatives « La Flamme de l'Egalité » et « Nous autres ».

Les objectifs

  • S'opposer aux discours haineux et à toutes les formes d'injures, d'ostracisme et de harcèlement pouvant découler de comportements discriminatoires.
  • Contribuer à la réalisation concrète des valeurs républicaines d'égalité et de fraternité.
  • Agir en faveur de l'émancipation intellectuelle et sociale des élèves en les accompagnant dans leur pleine acceptation de l'altérité.

Actions 

 Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, du 21 au 28 mars 2021.

Ressources

Le vademecum Agir contre le racisme et l'antisémitisme, régulièrement mis à jour, propose au travers de fiches synthétiques un état des lieux de la jurisprudence et des recommandations sur la prise en charge des situations de racisme et d'antisémitisme au sein des établissements scolaires.
 

Le site de la Délégation Interministérielle à la Lutte contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT (DILCRAH).

Les sites des fondations pour la mémoire des génocides et de la déportation partenaires de l'académie de Toulouse : le Mémorial de la Shoah et le Mémorial du camp de Rivesaltes.

Les sites des associations partenaires de l'Education nationale dans la lutte contre les discriminations : la Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme (LICRA), La Ligue des Droits de l'HommeSOS RacismeInitiadroit.

Concours

Le concours La Flamme de l’Egalité, organisé par le Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage, avec le soutien de la DILCRAH.

Le concours Nous Autres, organisé sous l'égide de la Fondation Lilian Thuram avec le soutien de l'Education nationale.

Le concours Discrimétrages, porté par la Ligue de l'Enseignement et la région Occitanie, qui récompense des courts-métrages réalisés par des lycéens.

Ressources supplémentaires et valorisation d'actions pédagogiques à retrouver sur le portail pédagogique de l'académie de Toulouse.

Retrouvez les pages dédiées à l'égalité filles/garçons.