Accompagnement des élèves en situation de handicap dans le Gers

Guides
Ressources

Les AESH

Les personnels chargés de l’accompagnement des élèves en situation de handicap

Les accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH) sont des agents contractuels de l’État. Leur contrat est d’une durée maximale de trois ans, renouvelable dans la limite de six ans. Au terme de six années continues d’engagement, les AESH peuvent bénéficier d’un contrat à durée indéterminée (CDI).

Les AESH se voient confier des missions d’aide aux élèves en situation de handicap. Ainsi, sous le contrôle des enseignants, ils ont vocation à favoriser l’autonomie de l’élève, sans se substituer à lui, sauf lorsque c’est nécessaire. C'est aux professeurs d'adapter leur enseignement et l'action éducative à la diversité des élèves dont ils ont la responsabilité. Les AESH assurent la mise en oeuvre de ces adaptations en aidant les élèves qu'ils accompagnent à entrer dans les apprentissages, devenir autonomes et faire partie du groupe classe.

Les activités des AESH sont divisées en trois domaines qui regroupent les différentes formes d'aide apportées aux élèves en situation de handicap, sur tous les temps et lieux scolaires. L'accompagnement des élèves a lieu dans :

  • les actes de la vie quotidienne ;
  • l'accès aux activités d'apprentissage (éducatives, culturelles, sportives, artistiques ou professionnelles) ;
  • les activités de la vie sociale et relationnelle.

 

Les missions des AESH peuvent être divisées en trois catégories : l'aide humaine individuelle, l'aide humaine mutualisée et l'accompagnement collectif dans les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS).

L’aide individuelle assurée par un personnel chargé de l'aide humaine

La commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) peut décider, après évaluation des besoins de l'élève en situation de handicap par l'équipe pluridisciplinaire, d'attribuer une aide humaine individuelle pour la scolarisation, selon une quotité horaire déterminée par la CDAPH qui définit également les activités principales de  la personne chargée de l’aide.

L’aide mutualisée assurée par un personnel chargé de l'aide humaine mutualisée

La CDAPH peut décider, après évaluation des besoins de l'élève en situation de handicap par l'équipe pluridisciplinaire, d'attribuer une aide humaine mutualisée pour la scolarisation sans quotité horaire. Ses activités principales sont définies par la CDAPH. Cette aide permet d’offrir aux élèves qui ne nécessitent pas une attention soutenue et continue une aide souple, disponible à proximité immédiate, en fonction de leurs besoins.

L’aide collective assurée par un AESH collectif dans le cadre d'une ULIS

La CDAPH peut décider, après évaluation des besoins de l'élève en situation de handicap par l'équipe pluridisciplinaire, de proposer une notification d'ULIS. Les unités localisées pour l’inclusion scolaire concernent le premier degré (ULIS école) comme le second degré (ULIS collège, ULIS lycée). La scolarisation des élèves en situation de handicap, en fonction de leurs besoins, au sein des classes ordinaires y est privilégiée, le dispositif venant en appui à cette scolarisation. Le rôle de l'AESH collectif est de favoriser les temps de scolarisation dans les classes de référence des élèves bénéficiant de l'appui du dispositif ULIS.

 

Des guides spécifiques dédiés aux AESH

 

Les guides pour accueillir un AESH :

– dans une école primaire : Accueillir un AESH dans l’école
– dans un établissement du second degré : Accueillir un AESH dans un établissement du second degré
                 
Le livret d’accueil à destination des AESH : le Livret d’accueil des AESH

 

Les guides pour informer la famille et instaurer un partenariat efficace :
– le guide d’entretien entre l’enseignant, l’AESH et la famille
– le guide d’entretien entre le directeur d’école, le chef d’établissement et la famille.

 

Le guide national des accompagnants des élèves en situation de handicap précise le cadre et les conditions d’emploi des AESH et notamment :

  • l’environnement de travail ;
  • l’emploi ;
  • la rémunération ;
  • l’évolution professionnelle ;
  • les droits à congés et les absences ;
  • les droits dans le cadre d’une procédure disciplinaire ;
  • les représentants du personnel ;
  • le droit syndical ;
  • la santé et la sécurité ;
  • la protection fonctionnelle ;
  • les droits à l’action sociale ;
  • le cumul d’activités.

Il est consultable ou téléchargeable sur le lien suivant : Guide ressources humaines AESH – 2020.

 

Des ressources pour construire une collaboration enseignants/AESH efficace

Pour que l'élève en situation de handicap progresse, il est nécessaire que professeurs et AESH travaillent et dialoguent, dans la complémentarité de leurs fonctions respectives, seuivant le référentiel qui définit les missions de chacun, tout en gardant une cohérence d'ensemble.

Des ressources Cap Ecole inclusive pour la collaboration enseignants/AESH :

 

👉 Page de l'école inclusive dans le Gers