Les incivilités et violences dans le sport

Le protocole de lutte contre les incivilités et les violences dans le sport en Ariège a pour ambition de s’appliquer arbitres, joueurs, entraîneurs, dirigeants et spectateurs afin que les enceintes sportives retrouvent toute leur sérénité.
 
Plusieurs enjeux doivent être pris en compte dans le cadre de ce protocole.  

Le premier enjeu concerne l’identification des matchs dits « à risque ».

Il s’agit ici de pouvoir repérer plus facilement les rencontres susceptibles de poser des problèmes, afin d’anticiper les risques.

Le deuxième enjeu aborde la question de la sanction selon 3 axes

Tout d’abord, une réponse à 100 % des faits rapportés par les instances fédérales est souhaitable puisqu’il faut donner la certitude à ceux qui seraient tentés que leurs gestes seront punis. Il faut que la victime sache à qui s’adresser et n’hésite pas à porter plainte.
Ensuite, une réponse rapide est nécessaire dans la circulation de l’information entre les partenaires concernés et dans les prises de décisions.
Enfin, une réponse graduée, qui pourront être pénales, administratives ou encore sportive. Pour ce faire, il est indispensable de prévoir la circulation de l’information entre les partenaires.

Le troisième enjeu est relatif à l’éducation

Il est primordial d’entreprendre un travail éducatif et préventif en direction des clubs. Le district de football et le comité départemental de rugby sont des partenaires très au fait de cette problématique et œuvrent déjà activement en ce sens.

Pour renforcer la lutte contre les incivilités, les violences et les discriminations dans le sport (notamment à caractère raciste, anti-LGBT et sexistes) mais aussi pour mieux vous accompagner dans vos séances de sensibilisation ou de formation, le ministère des sports a lancé un petit guide juridique.  

L’outil traite de 18 problématiques (dont le racisme, le sexisme, la haine anti-LGBT, les violences sexuelles, le bizutage) en apportant un premier niveau d’informations accessibles et pédagogiques afin de permettre à chaque acteur du sport de mieux prendre conscience des conséquences (potentiellement graves) d’un comportement répréhensible et de mieux accompagner les victimes de ces comportements répréhensibles.

L’outil propose aussi plusieurs focus pour approfondir certaines problématiques et un répertoire de n° clés à destination des victimes.