Retour sur la semaine académique de l'égalité filles-garçons, édition 2022

Pour la deuxième année, l’académie de Toulouse s'est mobilisée pour partager une culture de l’égalité et du respect mutuel auprès de l’ensemble des personnels.

La semaine de l’égalité a été construite autour de temps forts pour valoriser les actions menées dans les établissements et questionner collectivement la communauté éducative. Conçue par la mission académique à l’égalité filles-garçons, pour penser et produire de l’égalité, des webinaires ont été organisés pour permettre de croiser témoignages, recherche, formation et pratiques professionnelles. Cette semaine est inscrite dans le cadre du printemps de l'orientation organisé par l'académie de Toulouse.

Retour sur les temps forts :

Lundi 7 mars : séminaire d’ouverture d'aide au pilotage de la politique publique

Devant les cadres de l’académie, Jean-Charles Ringard (IGESR) a présenté le rapport dont il est l’un des co-auteurs : Faire de l’égalité filles-garçons une nouvelle étape dans la mise en œuvre du lycée du XXIe siècle.
Anne Viadieu (service académique de l'information et de l'orientation) a présenté les données statistiques genrées à l’échelle académique pour mettre en évidence une disparité de performance scolaire au bénéfice des filles qui ne se traduit pas dans les choix d’orientation.
Sophie Mazo, cheffe d’établissement, a restitué le parcours de formation à l'Institut des hautes études de l'éducation et de la formation (IH2EF) "Agir pour l’égalité filles-garçons à l’échelle de l’établissement".

Mardi 8 mars : projets pédagogiques dans les établissements

De nombreuses actions ont été menées dans les établissements de l’académie pour le 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Par exemple, au lycée Gabriel Péri de Toulouse s'est tenue une "mini entreprise" qui avait pour thème : "comment lutter de manière innovante contre les stéréotypes ?" en lien avec l'association Entreprendre pour Apprendre et 12 coachs du Rotary Club. Les élèves devaient conceptualiser un projet, étudier sa faisabilité, établir une stratégie commerciale et surtout travailler dans un esprit de travail d'équipe.
Les 3 classes de seconde organisées en 9 groupes-projet ont très bien participé. Ils ont apprécié  le travail en équipe, ont eu des idées pertinentes et se sont mesurés à la difficulté d'une présentation publique devant leurs camarades !

En photo : le groupe du prix de l'innovation et prix coup de coeur du jury attribués au projet : "le simulateur sensoriel" : casque virtuel destiné aux garçons pour prendre conscience du sentiment d'insécurité que peuvent ressentir les filles dans des situations de harcèlement dans la rue, la nuit etc...

 

Dans le cadre de cette semaine, le recteur Mostafa Fourar s’est déplacé dans 2 établissements :  

  • au lycée Camel de Saint-Girons, découverte expositions, projections et ateliers organisés dans le cadre du projet « les femmes et le cinéma »
  • au collège Pasteur de Lavelanet, présentation du Labo maths en partenariat avec l’ISAE-Supaéro

Retour en images sur le déplacement du recteur :

Semaine de l’égalité filles / garçons dans le cadre du Printemps de l’orientation, le 8 mars 2022

Mercredi 9 mars : agir avec les partenaires

Dans le cadre du réseau L’égalité sur son 31, la mission académique a organisé deux ateliers avec des rôles modèles accessibles auprès d’élèves de 4e du collège Jean Mermoz à Blagnac et d’élèves de CM de l’école primaire des Près de Blagnac.
Un temps d’échanges avec 2 femmes sapeur pompiers, une femme gendarme et un homme agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM) ont permis de réfléchir sur les stéréotypes et ouvrir le champ des possibles en terme d’orientation.

Au collège Stendhal de Toulouse, les élèves engagées dans projet wifilles porté par FACE Grand Toulouse sensibilisent les parents à l’égalité filles-garçons en présentant un quizz et un ensemble de portraits de femmes scientifiques.


Dans le cadre de l’alliance éducative, l’association de parents d’élèves FCPE a installé une Bibliothèque Mobile du genre et permis la représentation du spectacle « Et si on rejouait l’histoire ? » par Marielableu afin de questionner parents et élèves sur la persistance et le dépassement des stéréotypes.

Jeudi 10 mars : un webinaire pour réfléchir aux gestes professionnels

Docteure en didactique de l’EPS et enseignante d’EPS à la faculté de Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives de Montpellier, Claire Debars a animé un temps de réflexion auprès des personnels sur le thématique : « analyse didactique des pratiques d’enseignement en EPS selon le genre en contexte d’éducation prioritaire : des pistes pour tendre vers davantage d’égalité filles-garçons ».

Vendredi 11 mars : partager des ressources pédagogiques pour agir

Les représentantes des Chemins buissonniers, de Matilda, de l’ISAE-supaéro et de l’université fédérale de Toulouse dans le cadre d’ACORDA ont partagé des outils et des idées de projets à mener dans les établissements auprès des référentes et référents égalité filles-garçons.


En clôture de la semaine, Elsa Cazelles, chercheuse au laboratoire Institut de recherche en informatique de Toulouse IRIT, et Anne Siegel, directrice-adjointe de l'Institut des sciences de l'information et de leurs interactions (INS2I), ont présenté  Les décodeuses du numérique. Développé par le CNRS, ce projet met en avant 12 rôles modèles accessibles de femmes scientifiques dans une BD à laquelle sont associées des ressources pédagogiques.

Mise à jour : mars 2022