Un étudiant polytechnicien à la rencontre des élèves du lycée Jean-Pierre Vernant

Les élèves du lycée Jean-Pierre Vernant de Pins-Justaret (31) ont pu échanger mardi 16 mars avec Pierre Perrigault, étudiant à Polytechnique.

Ce moment rare de partage entre jeunes, dans le cadre de l'opération Monge et du PrinTemps de l'orientation, a permis aux lycéens de démystifier les études scientifiques, se projeter dans l’enseignement supérieur et la vie étudiante et même susciter des vocations pour le métier d’ingénieur.

Le PrinTemps de l’orientation, qui s’est déroulé du 8 au 20 mars 2021 dans l’académie de Toulouse, constitue un temps fort de l’année scolaire. En effet, durant 2 semaines, c’est toute la communauté éducative et ses partenaires qui renforcent encore sa mobilisation pour que chaque lycéen puisse construire son projet d’orientation.

Dans ce cadre, des élèves de Première intéressés par les études scientifiques ont pu découvrir le parcours de Pierre Perrigault, étudiant polytechnicien, âgé de 20 ans et actuellement en stage à la gendarmerie de Muret. Il intervient au titre de l’opération Monge, lancée par l’Ecole Polytechnique et visant à élargir la mixité sociale, territoriale et de genre des filières scientifiques.

Durant la rencontre, Pierre Perrigault est revenu sur son parcours, ses choix d’orientation ainsi que son vécu de la classe préparatoire et de ses premiers pas à l’Ecole Polytechnique.Il a notamment témoigné de l’ambiance familiale et solidaire dont il a bénéficié en classe préparatoire ainsi que de la qualité de l’encadrement. Ce fut aussi l’occasion d’évoquer les études en école d’ingénieurs qui offrent des débouchés diversifiés (ingénierie, enseignement, recherche, conseil, etc.) au sein d’un grand nombre de secteurs d’activités tels que la haute fonction publique, l’environnement ou la finance.

 

 

Un discours inspirant qui vise à limiter l’autocensure des élèves notamment des filles, dont la place en écoles d’ingénieurs est une « évidence » selon Pierre Perrigault.

Cet événement a eu lieu en présence d d’Anne Viadieu (CSAIO) et d’Eléonore Tempier (référente académique des Cordées de la réussite, SAIO), de Pascal Letard (IA-IPR de Mathématiques) et de Carine Dowling (IEN-IO 31), en présence de Thierry Junca (proviseur), de Vincent Prigent (proviseur-adjoint), de Pascale Ferra (psy-EN de l’établissement), de Marine Bontemps et Henri de Malafosse (professeurs de lettres et professeurs principaux des classes concernées en Première générale) ainsi que de David Lafage et Filipe Joaquim (respectivement capitaine et commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Muret).