Visite de l’UEEA à l’école Gaston Bonheur de Balma

Suite à la Journée mondiale du handicap qui s’est déroulée le 9 octobre dernier, Philippe Destable, directeur académique adjoint des services de l’Éducation nationale (daasen) s’est rendu à l’école Gaston Bonheur pour une visite de l’unité d’enseignement élémentaire autisme (UEEA).

Aux côtés de Vincent Terrail-Novès, maire de Balma, de Monsieur Falerne, directeur adjoint de la délégation départementale de la Haute-Garonne, et Madame Vidotto, responsable de l'AGAPEI,  le daasen a visité l’unité, rencontré l’équipe pédagogique et encadrante, ainsi que les familles de deux enfants scolarisés dans la section. La visite s’est clôturée par une présentation des projets collaboratifs à venir.

L’unité d’Enseignement en Élémentaire Autisme (UEEA) est un dispositif d’inclusion scolaire permettant aux enfants porteur de troubles du spectre autistique (TSA) de suivre une scolarisation élémentaire à plein temps au sein d’une école ordinaire. Ce dispositif s'inscrit dans une stratégie globale de scolarisation avec les unités d'enseignement autisme en maternelle (UEMA).

L’UEEA de l’école Gaston-Bonheur à Balma est l’une des trois unités externalisées autisme installées dans le département de la Haute-Garonne, et l'une des toutes premières unités élémentaires ouvertes en France. Elle est installée depuis 2019 au sein de l’établissement scolaire dans le cadre de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022. L’unité est portée conjointement par l’AGAPEI, association gestionnaire, l’Agence Régionale de santé (ARS) et l’Éducation nationale.

L’UEEA est un dispositif de scolarisation adapté et renforcé par l’appui d’une enseignante spécialisée et d'une équipe médico-social qui a vocation à travailler en lien permanent avec les enseignants et tout le personnel de l’école. Aujourd’hui 9 élèves bénéficient de cette unité, 3 la quitteront en fin d’année, et 2 CP l’ont intégrée à cette rentrée. L’objectif visé est celui de tendre vers une scolarisation en classe de référence. Objectif atteint pour l'un d'entre eux qui dès l’année prochaine rejoindra une classe de 6ème avec l'appui d'un dispositif ULIS dans un collège.

D'ici la fin de l'année scolaire 2021-2022, deux nouvelles unités (une en école maternelle et une en école élémentaire) seront ouvertes dans le département, portant à cinq leur nombre total en Haute-Garonne.