Le principe des cordées de la réussite

Les cordées de la réussite visent à faire de l'accompagnement à l'orientation un réel levier d'égalité des chances par un partenariat entre enseignement secondaire et enseignement supérieur.

Historique et nouvelle impulsion

Lancées en 2006 dans l'académie et en 2008 au niveau national, les cordées de la réussite ont pour objectif d'accroître l'ambition scolaire de jeunes qui, en raison de leur origine sociale ou territoriale, s'autocensurent et ne disposent pas de toutes les « clés » pour s'engager avec succès dans le parcours envisagé : poursuite d'études dans l'enseignement supérieur ou insertion professionnelle.

Depuis la rentrée scolaire 2020, les cordées de la réussite connaissent une « nouvelle génération », nées de la fusion entre Cordées de la réussite et Parcours d'excellence. Elles se recentrent sur l'accompagnement à l'orientation envisagé comme un réel levier d'égalité des chances par un continuum d'actions de la classe de 4e au lycée et jusqu'à l'enseignement supérieur.

Les cordées nouvelle génération visent une augmentation du nombre de bénéficiaires du dispositif, une organisation en réseau y compris entre collège et lycée ainsi qu'un accompagnement des élèves au long cours cohérent avec les transformations induites par la réforme du lycée d'enseignement général et technologique, la revalorisation de la voie professionnelle ainsi que la loi relative à l'orientation et la réussite des étudiants et la création de la plateforme Parcoursup.

Nature du partenariat

Les cordées de la réussite consistent à mettre en réseau un établissement d'enseignement supérieur (université, grande école, classes préparatoires et BTS de lycées) dit « tête de cordée » avec des collèges et des lycées dits « établissements sources ». Les établissements encordés relèvent plus particulièrement des réseaux d'éducation prioritaire, des quartiers de la politique de la ville ou de zones rurales éloignées des métropoles.

S'appuyant sur une solidarité entre des collèges et des lycées et les établissements têtes de cordée, ce partenariat se traduit concrètement par la mise en œuvre d'actions multiples et structurantes : accompagnement à l'orientation, tutorat étudiant, ouverture culturelle, découverte du monde professionnel, sensibilisation à la connaissance de soi.