200 élèves de l’académie de Toulouse en direct avec Thomas Pesquet

L’astronaute français de l’ESA, Thomas Pesquet, répondra aux questions de jeunes élèves de l’Académie de Toulouse, le mercredi 6 octobre 2021, dans le cadre d’une liaison en direct depuis la Station spatiale internationale (ISS).

Il s’agit du deuxième rendez-vous éducatif en direct organisé par le CNES, avec le soutien de l’ESA, dans le cadre de la mission Alpha. 200 élèves, du primaire au lycée, seront rassemblés à la Cité de l’espace à Toulouse pour participer à cet échange, à quelques semaines du retour sur Terre de l’astronaute français de l’Agence spatiale européenne (ESA), actuellement commandant de bord de l’ISS.

Cet après-midi d’échanges sera l’occasion de rappeler les objectifs de la mission Alpha et de lancer officiellement l’expérience éducative du CNES : #ElèveTonBlob, l’une des 12 expériences de la contribution française à la mission Alpha, en présence de représentants de ses partenaires : l’Éducation Nationale et le CNRS. Près de 400 000 élèves, issus de 4500 établissements scolaires français, s’apprêtent à « réveiller leurs blobs » pour effectuer cette expérience du 11 au 17 octobre.

 

L’événement sera retransmis en direct sur la chaîne YouTube du CNES en suivant ce lien

Thomas Pesquet photographie la Terre et a une vision « globale » et pleine d’empathie pour notre planète ; le CNES a une compétence reconnue en observation de la Terre. Le CNES a choisi de saisir cette double opportunité pour sensibiliser le public jeune aux apports de l’espace pour la compréhension du changement climatique et de la biodiversité.

De nombreux scientifiques viendront témoigner de cet apport, parmi lesquels :

  • Hélène Soubelet, directrice de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité ;
  • Benoît Meyssignac, spécialiste de l’évolution du niveau de la mer au LEGOS et au CNES ;
  • Jérôme Chave, directeur de recherche au CNRS et responsable de la station scientifique de la réserve des Nouragues, en Guyane française, un territoire couvert de forêt primaire à plus de 90 % ;
  • Gilles Bœuf, professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie (UPMC) et spécialiste de la biodiversité.